Quatre étapes pour préparer le lancement de ton premier business pendant le confinement

« C’est trop calme, …j’aime pas trop beaucoup ça,… j’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme» – Numérobis, Mission Cléopâtre.

18 ans après la sortie du film, ce n’est pas une attaque de légionnaires romains que nous redoutons, mais celle d’un virus portant le nom d’une bière mexicaine. Nous tournons en rond dans quelques mètres carrés comme des fauves en cage et nous ne nous aventurons dans les rues désertées qu’armés d’une autorisation écrite. Bref, nous avons connu des époques plus festives.

Mais le confinement permet aussi de prendre du temps pour soi et de se recentrer sur ses priorités. Si depuis quelque temps des envies entrepreneuriales te trottent dans la tête, le moment est venu de plancher dessus. Car, contrairement à certaines idées reçues, l’isolement n’est pas réservé aux ermites et aux créatifs. Qu’ils soient entrepreneurs, chercheurs ou artistes, de nombreuses personnes puisent leur inspiration dans le monde extérieur et s’isolent ensuite pour bâtir les fondements de leurs projets. Albert Einstein, par exemple, a découvert la théorie de la relativité alors qu’il vivait confiné en Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.

« Une heure paraît une minute lorsqu’on est à côté d’une belle femme et une minute paraît une heure lorsqu’on est sur un poêle brûlant. »  – Albert Einstein.

Cette explication imagée et humoristique de la relativité par son auteur nous invite à…… relativiser sur la situation et à réfléchir à l’utilisation du temps libre supplémentaire dont nous disposons désormais. Nous te proposons quatre étapes simples pour préparer le lancement de ton premier business au cours des prochaines semaines.

Etape 1 : Ecrire et évaluer ses idées

Tout d’abord, installe-toi dans un endroit calme et confortable. Note toutes les idées de création d’entreprise qui te passent par la tête, même les plus loufoques. Une fois que tu as rempli ta ou tes feuille(s) d’idées au point d’en avoir le poignet courbaturé, examine chacune d’entre-elles :

  • Cette idée répond-elle à un besoin existant ? Autrement dit : penses-tu que quelqu’un serait prêt à payer pour ce bien ou ce service ?
  • Cette idée suscite-t-elle en toi de l’enthousiasme et de la curiosité ?

 «Vous devez porter passionnément une idée ou un problème que vous souhaitez résoudre. Si vous n’êtes pas assez passionné dès le départ, vous ne tiendrez pas le coup. […] La seule manière de faire du bon travail, c’est d’aimer ce que vous faites. » – Steve Job

Sélectionne l’idée qui te semble la plus utile et la plus passionnante puis résume ton projet entrepreneurial en une phrase simple.

 « Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement » – Albert Einstein.

Etape 2 : Faire des recherches en ligne

Un bon moyen d’évaluer la pertinence de ton idée est de chercher sur internet si ce type de business existe déjà. Si c’est le cas, c’est bon signe : il y a probablement des clients potentiels. Recueille un maximum d’informations sur ces entreprises. Comment s’y prennent-elles pour commercialiser ce type de produit ou de service ? Comment communiquent-elles ? Sont-elles en croissance ? Réfléchis à une stratégie pour te différencier de la concurrence. En revanche, si tu ne trouves pas de traces de ton idée sur le web, demande-toi si tu as suffisamment poussé tes recherches, si ton idée répond à un besoin réel ou si tu as véritablement trouvé l’idée du siècle.

Etape 3 : En parler autour de soi

C’est le moment de dégainer le téléphone pour soumettre ton idée à des avis extérieurs. Sélectionne quelques personnes susceptibles de te donner des critiques constructives et appelle-les. Même si cette étape peut paraître effrayante, elle est très importante parce que nous manquons souvent de recul par rapport à nos propres idées. Tes interlocuteurs pourront t’apporter un autre regard sur ton projet et t’aider à évaluer sa faisabilité.

Etape 4 : Créer une communauté

À partir de tes réflexions et des informations recueillies, définis un nom et une image temporaire pour ta future entreprise. Créé une page sur les réseaux sociaux et invite tes connaissances et contacts existants. Présente-leur de façon claire le concept de ton business et partage régulièrement tes avancées. Utilise les avis et recommandations de tes communautés en ligne pour améliorer progressivement ton produit ou service. Profites-en : en période de confinement, les Français passent plus de temps sur les réseaux sociaux !

La lecture de cet article t’a donné envie de te lancer ? Tu as déjà fermé la porte de ta chambre et résilié ton abonnement Netflix ? C’est bien ! Mais le plus dur reste à faire : persévérer sans s’éparpiller. Inspire-toi des conseils d’un investisseur qui ne manque ni de succès ni d’humour :

« Peu importe votre talent, certaines choses prennent du temps : ce n’est pas en mettant neuf femmes enceintes que vous aurez un bébé en un mois. » – Warren Buffet

 

En bonus, voici deux vidéos inspirantes sur l’aventure entrepreneuriale :

Et toi, quelles recommandations ferais-tu aux futurs entrepreneurs qui hésitent à se lancer ?